Ici Vidéos des homélies enregistrées par A. Bahout

AELF

ACTUS EN IMAGES
Année liturgique A décembre 19

Auteur habituel des photos et des prises de son : Christophe. | Cliquer les photos pour zoomer  |   Cliquer sur  pour démarrer la lecture des fichiers audios.

Les textes liturgiques du jour sont ici : A.E.L.F. (Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones)

Sommaire récent


Troisième Dimanche de l'Avent, de Gaudete

« Gaudete in Domino semper : iterum dico, gaudete » (« Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous ! »). On est au milieu du temps de l'Avent (du latin adventus, « venue, avènement »). Ce dimanche est comme une pause au milieu de l’Avent et comme une anticipation de la joie de Noël.

15 décembre 2019


Deuxième dimanche de l'Avent - année A

8 décembre 2019

   Première lecture - livre du prophète Isaïe

  Y Richard

« Il jugera les petits avec justice » (Is 11, 1-10)
"En ce jour-là, un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines..."

   Deuxième lecture - lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Le Christ sauve tous les hommes (Rm 15, 4-9)

"Frères, tout ce qui a été écrit à l'avance dans les livres saints l’a été pour nous instruire, afin que, grâce à la persévérance et au réconfort des Écritures, nous ayons l’espérance."

   Évangile

« Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche » (Mt 3, 1-12)

En ces jours-là, paraît Jean le Baptiste, qui proclame dans le désert de Judée : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »
Jean est celui que désignait la parole prononcée par le prophète Isaïe : Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.
Lui, Jean, portait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins ; il avait pour nourriture des sauterelles et du miel sauvage. Alors Jérusalem, toute la Judée et toute la région du Jourdain se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain en reconnaissant leurs péchés. Voyant beaucoup de pharisiens et de sadducéens se présenter à son baptême, il leur dit :
« Engeance de vipères ! Qui vous a appris à fuir la colère qui vient ? Produisez donc un fruit digne de la conversion. N’allez pas dire en vous-mêmes : ‘Nous avons Abraham pour père’ ; car, je vous le dis : des pierres que voici, Dieu peut faire surgir des enfants à Abraham. Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres : tout arbre qui ne produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu.
Moi, je vous baptise dans l’eau, en vue de la conversion. Mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, et je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient dans sa main la pelle à vanner, il va nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera son grain dans le grenier ; quant à la paille, il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. »

Homélie du 8 décembre - 2e dimanche de l'Avent

Homélie par le P. Yann Richard

Annonce de la réunion Solidarité du 12 décembre

par Elisabeth


Premier dimanche de l'Avent

Dimanche 1er décembre 2019

Première lecture

Le Seigneur rassemble toutes les nations dans la paix éternelle du royaume de Dieu (Is 2, 1-5)

Deuxième lecture

« Le salut est plus près de nous » (Rm 13, 11-14a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Veillez pour être prêts (Mt 24, 37-44)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
« Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme. En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l’homme.
Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé. Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée.
Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.
Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas
que le Fils de l’homme viendra. »

Homélie du 1er décembre - 1er dimanche de l'Avent

Homélie par le P. Paul Randriamanana

Le texte de l'homélie est ici

Le sentier des crèches du Centre-ville de Rennes est ici ! PDF 1.8 Mo